Quelles sont les assurances obligatoires pour une entreprise ? |

Quelles sont les assurances obligatoires pour une entreprise ?

0 Comment

Peu importe le risque de votre entreprise, il existe une police d’assurance pour le couvrir. Vos besoins exacts dépendent de votre secteur d’activité, de la taille de votre entreprise et de la loi de l’État. La couverture des accidents du travail est obligatoire pour la plupart des entreprises, par exemple. D’autres politiques, bien qu’elles ne soient pas légalement requises, ont un bon sens commercial.

Indemnisation des accidentés du travail

L’assurance contre les accidents du travail paie les employés pour les maladies et les blessures liées au travail, plutôt que de les forcer à poursuivre les employeurs. Allez sur ce site pour en savoir plus. La plupart des États exigent que les entreprises ayant du personnel souscrivent une assurance de rémunération des travailleurs, mais il existe des exceptions. Le bureau de rémunération des travailleurs de votre État devrait être en mesure de vous fournir les règles que vous devrez suivre.

Responsabilité générale

Si un visiteur de votre bureau ou de votre magasin fait une chute ou si un employé le blesse accidentellement, l’assurance responsabilité civile générale couvre les factures du médecin. Il paie également les dommages et les frais de justice si le visiteur poursuit en justice. Par exemple, un entrepreneur en construction est plus à risque qu’un consultant et serait donc plus susceptible d’avoir besoin de la couverture. De plus, l’assurance des propriétaires d’entreprise combine la responsabilité civile et l’assurance des biens dans une seule police.

Responsabilité spécialisée

La responsabilité générale ne vous protège pas contre les poursuites judiciaires concernant des produits défectueux. Il est important de vous protéger avec une assurance responsabilité du fait des produits. Plus votre entreprise possède d’actifs et plus vos produits pourraient causer de dommages, plus vous en avez besoin. Si vous vendez des services plutôt que des produits, la couverture contre les erreurs et les omissions entre en jeu si les clients poursuivent votre travail.