À la découverte des problèmes financiers de la Syrie |

À la découverte des problèmes financiers de la Syrie

0 Comment

Lorsqu’on fait un tour des pays qui était bien parti pour devenir des pays développés dans les deux à trois prochaines décennies, on retrouve la Syrie. Mais le vrai problème de ce pays est qu’il est plongé dans un chao depuis près de dix ans. Ce chao total lui a fait perdre le prestige et les années de travail ardu déjà fait. Nous aborderons donc ces problèmes financiers.

Au plan interne

Pour comprendre les problèmes financiers de la Syrie, il faut partir de l’interne pour l’externe. Quand on prend le plan interne, constatons d’abord que la Syrie est entrée en guerre depuis près de dix ans lorsqu’un coût d’état avait été tenté pour renverser le pouvoir en place de Bachar el-Assad. Malheureusement, la réussite n’a été au rendez-vous. Alors, la guerre a pris place. Les riverains n’arrivent plus à aller au travail et les fonds de l’État sont presque tous utilisés dans les coulisses pour financer la riposte afin de ne pas perdre le pouvoir. Ce genre de situation créée en 2021 une crise économique grave dans le pays, car la monnaie syrienne perd sa valeur chaque jour. Le plus difficile à cerner est que l’État n’est pas en mesure de faire face à une telle crise économique et la communauté internationale non plus.

Au plan externe

Normalement, dans une situation de crise économique importante dans un pays, la communauté internationale notamment la banque mondiale doit se mobiliser pour essayer de remettre ce pays sur les rails de sorte à éviter à tous les habitants un sort très peu souhaitable. Mais dans ce cas présent de la Syrie, les grandes puissances ne font que pointer le régime en place du doigt et ne se consultent pas pour aider la Syrie à se relever. Par ailleurs, pour être direct, il faut savoir que c’est compte tenu de certains accords que la Syrie n’est pas près de tenir que la communauté internationale se lave les mains.